Mardi 2 Decembre

Inventaires - Midi, Théâtre! Menu 2

de Philippe Minyana

01.12 03.12 2014

Angèle Rougeot, femme d'Inventaires de Philippe Minyana, est interprétée par Martine Corbat. Elle se retrouve catapultée au coeur des spectateurs de midi dans sa robe 1954. Elle fait rire, elle émeut dans son costume conçu comme une sculpture mouvante. Elle chante des airs d'antan, en patois et en français, tout en relatant sous forme d'inventaires ses moments de vie fracassants. Serait-ce comme une sorte de jeu dans lequel il faudrait tout raconter? Jeu dans lequel Julien Israelian, musicien et silhouette fantasque de cette histoire, imagine un univers sonore puisant dans le Radio-Crochet des années 50 (Lucienne Delyle, Georges Guétary,...). La plasticienne Muriel Décaillet crée quant à elle sous les yeux des spectateurs une oeuvre d'art originale, faite de matières étonnantes, et fantastiquement féminine. Un trio qui fait corps pour ce Midi, Théâtre!.
 

Mardi 2 Decembre

Chroniques adriatiques

de Domenico Carli

02.12 14.12 2014

Un spectacle constitué de trois volets qu'il convient d'ouvrir un à un sur l'Italie contemporaine. Dans le premier, Ciao, papà ! une femme partage, le temps d'un étrange voyage, le même compartiment de train qu'un comédien qui a autrefois interprété son père. Dans le deuxième, Ave Maria, une jeune femme à la veille de ses noces est assassinée par erreur, chacun des protagonistes du drame témoignent. Enfin, Lido Adriatico, qui suit les retrouvailles de deux frères que tout sépare, mêle les deux procédés, plaçant le spectateur définitivement au cœur de l’action, sur le fil d’une « chronique d'un mort annoncée ». Entre fiction et témoignage, poésie et enquête, ce triptyque débusque l'inconscient collectif d'une Italie confrontée à ses faillites morales et sociales. L'écriture précise de Domenico Carli restitue les facettes tragi-comiques de femmes et d'hommes aux prises avec une société qui entretient des liens incestueux avec le système Mafia. « Cadrant » son sujet à la manière d'une cinéaste, Anne-Cécile Moser convie les spectateurs à une immersion qui a également valeur de parcours initiatique.

Vendredi 19 Decembre

Les Renards des surfaces

mise en scène et chorégraphie Perrine Valli

19.12 20.12 2014

La surface, c'est celle du terrain de foot. Le renard, c'est ce joueur qui parvient à déjouer la défense adverse. Avec cette nouvelle proposition, Perrine Valli poursuit un travail chorégraphique qui, depuis 2008, s'emploie à interroger l'identité sexuelle féminine. Pour cette nouvelle étape, la chorégraphe s'est demandée pourquoi il y avait si peu d'hommes féministes. C'est aux principaux intéressés qu'elle pose directement la question, au travers d'un projet hybride qui déploie un espace commun situé entre le féminin et le masculin. Prenant appui sur XY de l'identité masculine, d'Elisabeth Badinter, Perrine Valli propose une succession de scènes crées avec différents artistes pour questionner avec elle ce sujet. Se succèderont le metteur en scène Guillaume Béguin, le danseur et chorégraphe Foofwa d'Imobilité, le musicien Polar ou encore les comédiens Fred Jacot-Guillarmod, Denis Podalydès et Stanley Weber. Chacun dialoguant avec une présence féminine : la danseuse Tamara Bacci… Un voyage inédit dans un « no man's land » artistique propice à la réflexion.


Horaires

GRANDE SALLE AU SOUS-SOL
Mardi, jeudi et samedi à 19h, mercredi et vendredi à 20h, dimanche à 18h. Relâche le lundi.

PETITE SALLE AU 2ÈME ÉTAGE
Tous les soirs à 20h, dimanche à 18h. Relâche le lundi.

Informations

NOUS N'ACCEPTONS PAS DE CARTES DE CRÉDIT.
Prière de bien vouloir retirer vos billets réservés 30 minutes avant le début du spectacle. Les places ne sont pas numérotées.

Réseaux sociaux

FacebookTwitterYoutube

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter.

Où nous trouver ?