Samedi 25 Avril

Angels

De Cosima Weiter et Alexandre Simon

21.04 03.05 2015

Au bout de la route, il y a Los Angeles. La Cité des Anges attire des migrants du monde entier, séduits par le rêve américain et portés par le sentiment qu'ici tout est possible. Alexandre Simon et Cosima Weiter ont rencontré, interrogé et filmé ces personnes issues de différentes communautés pour saisir ce qui caractérise leur exil. Constitué de monologues, le texte met en lumière les solutions que ces migrants ont trouvées pour subsister ou prospérer à Los Angeles. Comment envisagent-ils leur avenir et l'évolution des relations entre les différentes communautés qui constituent la population de la ville ? Face au public, le comédien Pierre-Isaïe Duc leur prête sa voix. La musique de Blaine Reininger, obsédante comme peut l'être le vrombissement des véhicules qui sillonnent inlassablement L.A., accompagne ce spectacle qui poursuit la recherche amorcée dans Highway créé au Théâtre du Grütli en 2012.

Lundi 4 Mai

Ambitions

La série théâtrale, au Grütli !

04.05 2015

AMBITIONS: le concept

Après 2 saisons trépidantes, Ambitions arrive au Grütli!
Aude, Adrian et Laurent sont trois jeunes comédiens fraîchement émoulus de l’école de théâtre. Bien décidés à révolutionner le théâtre, ils ont coup sur coup lutté contre un machiavélique producteur dans la saison 1 et défait leur némésis dans la saison 2, s’assurant au passage de confortables subventions pour la saison 3. Ils vont à présent s’employer à monter un Classique, et, pour ce faire, sont accueillis par le Théâtre du Grütli pour continuer la révolution qui leur tient à coeur.
Sur le principe d’une série télévisée, Ambitions vous invite à suivre les péripéties de nos trois héros pour cinq nouveaux épisodes. Chaque d'eux est joué une unique fois, mais si vous en avez raté, pas de panique! Lisez les épisodes racontés sur le site web pour combler votre retard. Ambitions, ce sont aussi des artistes invités qui changent à chaque fois, une scénographie variée, une pléthore d’expérimentations techniques et scénaristiques et l’assurance de voir le monde du théâtre comme vous ne l’avez jamais vu, le tout saupoudré d’humour et de bonne humeur.

Jeudi 7 Mai

Pas grand-chose plutôt que rien

De Joël Maillard

07.05 17.05 2015

Les restes d’une radio-télévision fantasmée, trans-temporelle, poétique, contemplative, minimaliste, voire éteinte. On pourrait aussi dire de Pas grand-chose plutôt que rien que c’est une réunion. Une assemblée réunie dans un espace  et un temps donnés. Soit des spectateurs, assis autour d’une  table, et un compte à rebours. En face de vous, quelqu’un vous regarde, ou alors regarde l’écran qui est dans votre dos (vous avez déjà vécu ça). On aurait peut-être pu commencer par dire que c’est une expérience de décisions collectives. La pièce, par moments, est participative. L’assemblée choisit des images et des sons au cours de processus plus ou moins démocratiques. Ajoutons que votre participation ne consiste qu’à appuyer  (ou ne pas appuyer) de temps à autre sur une touche. Vous pourriez alors objecter qu’appuyer de temps à autre sur une touche, ce n’est vraiment pas grand-chose. On vous répondrait que c’est précisément l’accumulation de ces pas grand-chose qui fait la pièce, ce qui n’est pas tout-à-fait rien. 


Horaires

GRANDE SALLE AU SOUS-SOL
Mardi, jeudi et samedi à 19h, mercredi et vendredi à 20h, dimanche à 18h. Relâche le lundi.

PETITE SALLE AU 2ÈME ÉTAGE
Tous les soirs à 20h, dimanche à 18h. Relâche le lundi.

Informations

NOUS N'ACCEPTONS PAS DE CARTES DE CRÉDIT.
Prière de bien vouloir retirer vos billets réservés 30 minutes avant le début du spectacle. Les places ne sont pas numérotées.

Réseaux sociaux

FacebookTwitterYoutube

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter.

Où nous trouver ?