corps étrangers #III

le 25.03.2012 / di 20h !!
white Box

Réservez!

oui non

Jacques Demierre & Vincent Barras / invités: Caroline Bergvall et l'Encyclopédie de la parole / Dans le cadre d'Archipel

Le projet Corps étrangers des artistes associés Jacques Demierre et Vincent Barras se poursuit, dans le cadre du Festival Archipel: une soirée de confrontation avec la performeuse vocale Caroline Bergvall (GB/NO/FR) et avec l'Encyclopédie de la parole (F).

Avec : Jacques Demierre, Vincent Barras, Caroline Bergvall et L'Encyclopédie de la parole ; scénographie : Sylvie Kleiber; régie son : Thierry Simonot.

Jacques Demierre est pianiste, performeur, compositeur. Son travail sonore emprunte des directions multiples telles que la musique improvisée, la composition, le jazz, la musique contemporaine, la poésie et les installations sonores, l'art radiophonique. Auteur de nombreuses pièces pour ensemble ou pour voix, le pianiste se fait également volontiers explorateur de la force évocatrice des bruits les plus quotidiens, ses compositions et réalisations sonores questionnant essentiellement l’écoute et l’espace sonore. Sa réflexion critique développe une conception très transversale et « interdisciplinaire » de la musique, ce qui lui a valu de pouvoir travailler avec quantité de musiciens provenant d'horizons très divers - Barre Philips, Urs Leimgruber, Thomas Lehn, Martial Solal, Radu Malfatti, Joëlle Léandre, Axel Dörner, Fritz Hauser, Sainkho Namtchylak, Urs Blöchlinger, Irene Schweizer, Hans Koch, Isabelle Duthoit, Brandon Labelle, Jason Kahn, Charlotte Hug, Butch Morris, Roger Turner, Okkyung Lee, Peter Evans, Carlos Zingaro, Gunter Müller, Jaap Blonk, Barry Guy, Lucas Niggli, Sylvie Courvoisier, Hann Bennink, Rhodri Davis, Martin Schütz, Paul Lovens, Dorothea Schürch, Phil Minton, Elliott Sharp, Vincent Barras...- Jacques Demierre est lauréat du prix quadriennal de la Ville de Genève 2007. 

Vincent Barras est historien de la médecine, et nourrit une passion soutenue pour l’art sonore, la littérature expérimentale, la poésie sonore. Il les pratique comme auteur, performer, et les défend depuis des années à Genève à travers une activité de programmation (Festival de la Bâtie, de 1985 à 2003 ; Association Roaratorio, dès 2003). Vincent Barras contribue aussi, en qualité de traducteur, à faire connaître et rayonner certains travaux majeurs de diverses tendances de la poésie et de la littérature contemporaine : il a proposé, chez l’éditeur et atelier typographique Héros-Limite, une version française de Silence de John Cage, un volume de poèmes de l’inventeur de la poésie concrète Eugen Gomringer, une anthologie – sous le titre de 1 2 3 – du poète et penseur nord-américain Robert Lax.

Caroline Bergvall est une écrivain et artiste interdisciplinaire travaillant autour des medias, du langage et des formes artistiques. Ses lectures sont, dans leur radicalité minimale, extrêmement spectaculaires: gestuelle très virtuose (impliquant lèvres, face, buste), qui amplifie, ou repousse, ou contredit (comme un accompagnement musical devenu si complexe qu'il assumerait un rôle de contre-soliste) le texte, lui-même magnifié dans sa dimension sonore par l'incessante contamination linguistique, le passage entre les langues, qui le constitue. 

Encyclopédie de la parole est un projet collectif qui cherche à appréhender transversalement la diversité des formes orales. L’Encyclopédie de la parole est animée par un collectif de poètes, de performeurs, d'artistes plasticiens, de musiciens, de curateurs, de metteurs en scène, de chorégraphes, de réalisateurs de cinéma ou de radio. Son slogan est : "Nous sommes tous des experts de la parole".

Sylvie Kleiber est architecte diplômée en 1991 de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), Sylvie Kleiber s’intéresse à la scénographie d’exposition et à la scénographie de spectacle. Elle a travaillé comme architecte-scénographe pour la construction ou la rénovation de plusieurs salles de spectacle. Côté spectacle, elle a  longuement travaillé comme assistante du scénographe Jacques Gabel à Paris (sur des projets d’Alain Françon, de Joël Jouanneau, de Philippe van Kessel,…). En Suisse, elle a mené une collaboration de dix ans avec Simone Audemars, réalisé des décors pour Robert Bouvier, Geneviève Pasquier, Andréa Novicov, compagnie un Air de rien, Denis Maillefer et Gilles Jobin. Elle a récemment conçu les scénographies de projets de Yan Duyvendak et Alexandra Bachzetsis et collaboré avec la compagnie Mufuthe de Mathieu Bertholet pour ste Kümmerniss et Case Study House,  la cie STT de Dorian Rossel pour Quartier lointain, avec Marc Liebens pour Médée et la compagnie Sturmfrei de Maya Bösch pour Stations urbainesInferno et Drames de Princesses.