Ve 03.02

4ÈME ÉDITION DU FESTIVAL TRANS / CHANTIER RAYONNANT
02 — 05.02.2012


© DR

le temPs Pointé

AUréLiNE rOy

ZaBrisKie Point - rond-point de plainpalais

18h

Auréline Roy cherche à explorer les liens entre la douleur physique et son dépas- sement. Elle considère son corps comme objet, support et matériau, le confrontant à des contraintes sévères. Ici, sur pointes, immobile, elle engage un combat de deux heures entre le corps et l’esprit.

Création et jeu Auréline Roy


© DR

i-on

ivO DiMChEv

GRÜ/WhitE BOx

19h

Artiste complet, danseur, chanteur, acteur, musicien, photographe, vidéaste, improvisateur vocal, Ivo Dimchev casse toutes les frontières des genres. Ainsi que les tabous. Pour la première fois en Suisse, ce Bulgare installé à Bruxelles présente deux performances. Extrêmes. Qui se nourrissent de dérèglement et de dérapage.

Performance Ivo Dimchev / en collaboration avec Franz West


© DR

TRADUIRE MANTICORE

MIKE SENS

GRÜ/BLACK BOX

20h30

C’est un peu comme si le personnage principal de cette pièce était la traduction. Le passage entre les langues. Mike Sens, connu notamment comme traducteur de Werner Schwab et Howard Barker, monte là une intrigue trilingue. Une pièce policière étrange, galvanisante. Portée au plus haut par d’excellents acteurs.

Texte et mise en scène Mike Sens / Assistante à la mise en scène Lily Hugenoot / Avec Marc Duret, Helena Dubiel, Malik Faraoun, Evelyne Istria / Filmé par Olivier Garouste, Florence Janas, Mike Sens et vidéos de Nelly M. / Création vidéo Nelly M. / Création son Alex Bouvier / Lumière Philippe Lagrue / Musique Death In Vegas Mike Sens

Spectacle en anglais, français et néerlandais, surtitré.

http://vimeo.com/36005192



© DR

AU BORD

CLAUDINE GALEA

GRÜ/WORKSHOP

22h30

« L’image de la soldate américaine tenant en laisse un prisonnier mâle arabe est une image sans consolation ». A partir de cette photo, Claudine Galea a écrit Au bord : un monologue de théâtre râpeux, politically uncorrect. Un texte qui a reçu le très prestigieux Grand Prix de littérature dramatique, et qu’elle vient lire elle- même.

Texte et lecture Claudine Galea / Texte édité aux Editions Espace 34



© DR

coordonnees de mytheS

zOFiA kLytA-LACOMBE

GRÜ/WORKSHOP

23h30

Zofia Klyta-Lacombe est fascinée par un concept singulier: l’évanescent. Ce qui veut dire qu’elle fait lever dans l’imaginaire du spectateur des images, sensations qui disparaissent aussitôt. De projections en évanouissements, d’apparitions en disparitions, chacun colmate une continuité avec ses propres souvenirs, sa propre imagination. Un travail de plateau très délicat.

Concept et performance Zofia Klyta-Lacombe / Performance Théo Keiflin