Théâtre du Grütli

L'Affaire de la rue Lourcine / Si ce n'est toi

d'Eugène Labiche / d'Edward Bond

28.10 16.11 2014

Avec ce diptyque, Eric Salama saute allègrement d'une farce à l'autre. Farce légère quand il s'agit de Labiche, noire quand Edward Bond en tire les ficelles. Dans tous les cas, il s'agit de tracer des lignes de convergences entre deux auteurs que tout semble séparer et qui, pourtant, s'amusent de concert sur le dos de la tragédie. L'un en prenant prétexte du passé, l'autre de l'avenir. Chef-d'oeuvre de Labiche, L'Affaire de la rue Lourcine conte les mésaventures de deux compères qui, à la suite d'une soirée arrosée, découvrent qu'ils ont probablement poussé le bouchon trop loin. Un meurtre a été commis et tout semble les accuser. Commence un désopilant ballet, musicalement soutenu, pour le duo qui s'englue dans sa lâcheté. Avec Si ce n'est toi, la farce est plus cruelle. Elle fait écho à cette très brève nouvelle de Frédric Brown : « Le dernier homme vivant sur la Terre se trouvait chez lui. On frappa à la porte ». Là, ils sont deux, Sara et Jams, et celui qui frappe se prétend le frère de la première. Seulement, dans un monde qui réfute le passé, un dossier de chaise vaudra toujours mieux qu'une étreinte fraternelle.


Né en 1815 à Paris, Eugène Labiche connaissait bien la bourgeoisie puisqu'il en était issu. Ce qui ne l'empêcha pas de mettre son talent au service d'une dénonciation sans répit de tous les conformismes. En collaboration ou seul, il « commit » plus d'une centaine de pièces relevant du vaudeville. Ses efforts furent mal récompensés puisqu'il entre finalement à l'Académie Française. Quant à Edward Bond, né en 1934, c'est en autodidacte qu'il aborde l'écriture. Son oeuvre témoigne d'un désir de s'approprier le monde et d'une inquiétude diffuse face à l'avenir. « Comme tous les gens en vie au milieu de ce siècle ou nés depuis/Je suis citoyen d'Auschwitz et un citoyen d'Hiroshima/Je suis citoyen du monde qui est encore à construire », écrit-il. 

 


Retrouvez le texte d'Alison Montagrin dans le cadre du projet Et moi, émois Et nous! avec le CISA  Rencontre le 6 novembre à l'issue de la représentation.
Mardi, jeudi, samedi à 19h, mercredi et vendredi à 20h, dimanche à 18h, relâche le lundi

Ce spectacle a lieu dans la Grande salle (sous-sol)


Traduction Si ce n'est toi Michel Vittoz
Mises en scène Eric Salama
Scénographie Stéphane Gatti 
Lumières Patrick Aellen
Costumes Dominique Chauvin
Avec Juliette Ryser, José Ponce,Thibault Saâdi Bastien Semenzato, Matthieu Sesseli
L'Arche est éditeur et agent théâtral du texte représenté Si ce n'est toi

-Créations-

Production Cie 94 Co-production Théâtre du Grütli Avec le soutien de la République et canton de Genève et de la Loterie Romande, Schweizerische Interpretenstiftung, Fondation Leenaards, Fonds d’encouragement à l’emploi des intermittents genevois.