Grütli Newsletter
Oh, Bardamu, quelle connerie la guerre !

  
 

©Isabelle Meister

La Ballade du soldat Bardamu
d'après Voyage au bout de la nuit
de Louis- Ferdinand Céline

Mardi 26, mercredi 27 et jeudi 28 juin à 20h00. Entrée libre

 
 

Il revient sur des sentiers qui ne sont pas ceux de la gloire. Armé de ses seuls souvenirs, le soldat Bardamu évoque ses « hauts » faits d’arme pour mieux dénoncer l’absurdité de la guerre. Frédéric Polier se glisse sous la capote du protagoniste de Voyage au bout de la nuit et vous entraîne là où l’homme se perd.   


Mise en scène Eric Salama Jeu Frédéric Polier
Décors Jean-Luc Farquet Costumes Florence Magni
Lumières Houssem Dlioui



Mardi 26, mercredi 27 et jeudi 28 juin à 20h00
Salle du sous-sol

Pas de réservations // entrée libre

Vendredi 29 juin à partir de 18h30, fête de fin de saison
Le dernier qui sort éteint la lumière !
 

 
   
  Se désabonner  
Retour au newsletters