Théâtre du Grütli

La Ballade du soldat Bardamu

D’après Voyage au bout de la nuit de Louis-Ferdinand Céline

28.11 03.12 2017

Il en a vu de toutes les couleurs, Bardamu. Alors il raconte. De bar en bar, il revient sur les lieux du « crime » devant un auditoire incrédule. Notre poilu arpente ainsi les paysages de la Première Guerre mondiale et nous livre un récit comico-tragique, peuplé de visions ridicules, grotesques, et cyniques. Dans une langue brute mais toujours poétique, Bardamu donne à voir la folie sanguinaire des hommes et l’absurde de sa condition. C’est autour des chapitres deux, trois et quatre du Voyage au bout de la nuit de Céline que s’articule ce projet d’Eric Salama auquel il a convié le soldat Frédéric Polier. Après la première série de représentations, les protagonistes de l’histoire s’échapperont du Théâtre du Grütli pour donner le spectacle dans de vrais bistrots.


Louis-Ferdinand Céline
Né en 1894, mort en 1961. Ce qu’on disait du Voyage à sa sortie : « Dix pages : et vous voici pris à la gorge ; convaincu que ce livre que vous tenez entre les mains, vous le lirez jusqu’au bout ; que cette amertume, ce sarcasme qui déjà s’insinuent dans vos veines, vous les absorberez jusqu’à l’écoeurement, jusqu’à la satiété ; que celui, enfin, qui vous parle est de ceux qui vous forcent à l’entendre, qui vous font plier les genoux, qui vous font dire : « Celui-ci, c’est un homme ! » (Charles Plisnier)


Tous les soirs à 20h, dimanche à 18h. 
Relâche le lundi.

Durée : 1h10 (environ)

Ce spectacle a lieu dans dans la salle du 2e étage


Mise en scène Eric Salama Jeu Frédéric Polier
Décors Jean-Luc Farquet Costumes Florence Magni
Lumières Houssem Dlioui

 

Création
Production Compagnie 94
Coproduction Théâtre du Grütli-Genève
Avec le soutien de la Loterie Romande et du Fonds d’encouragement à l’emploi des intermittents genevois