2 fév & 16 mars
Faire le Gilles
Séminaire sur le cinéma #2 et #3

Depuis leur parution dans les années 80, les deux tomes philosophiques consacrés par Gilles Deleuze au cinéma (L’Image-mouvement et L’Image-temps, les éditions de Minuit) ont eu un retentissement intellectuel considérable. Il s’agit là d’une somme éblouissante s’imposant à la fois comme un rouage décisif de son oeuvre et le plus beau, le plus ample, le plus lyrique des ouvrages théoriques sur le cinéma. 
« J’ai beaucoup écouté les cours de Deleuze. Je les écoutais presque comme une bande-son, une bande-sens, et ça me faisait une sorte de plaisir personnel, égoïste. Peu à peu, je me suis rendu “ plastique ” à son grain de voix, à la façon qu’il avait de faire circuler la pensée en la cherchant à haute voix. Et je me disais qu’il faisait un travail que l’on cherche souvent au théâtre avec un acteur, c’est-à-dire de rendre la pensée présente. Et plus je l’écoutais, plus cette mélodie, ou cette mélopée, semblait vraiment me correspondre, en tout cas me faire comprendre des choses que je ne comprenais pas forcément à la lecture. »

Robert Cantarella



Samedi 2 février
Salle du Haut

Samedi 16 mars à 15h
Salle Fonction cinéma, maison des arts du Grütli, rez-de-chaussée

Durée: env. 120 minutes


Réservez vos billets ici


Conception et interprétation 
Robert Cantarella

www.robertcantarella.com

Production: R&C avec le soutien de la Direction régionale des affaires culturelles d’Occitanie
Soutiens: Ménagerie de Verre, Paris – Ministère de la Culture et de la Communication (France)
Avec le soutien de l'Alliance Française

Photos: Jean-Michel Frodon, DR