Le Cogitoscope. Espace discursif de philosophie pratique en 4 épisodes
Épisode_3: du 20 au 23 mars

Pourquoi faisons-nous de si mauvais choix ? Un prédateur ou un dirigeant très autoritaire a-t-il de bonnes raisons d’entreprendre ce qu’il entreprend ? Ça sert à quoi de se casser la nénette à dire des choses exactes ? Quelle est la différence entre mentir et dire des conneries ? Voici quelques-unes des questions qui seront soulevées lors de ces deux nouveaux épisodes de la série théâtrale Le Cogitoscope. Point de départ de ce projet: faire du théâtre avec la philosophie et trouver les possibilités d’emmener le public dans des expériences de pensée parfois complexes en donnant une visibilité spatiale, corporelle, situationnelle, relationnelle à des idées. Après avoir exploré les questions d’identité dans l’épisode_1, le duo d’acteurs Vincent Coppey et Jean-Louis Johannides poursuit sa quête de sens et de dynamisation de la pensée. C’est dans la recherche des conflits théoriques qui sont pléthore dans l’histoire des idées – plutôt qu’à travers l’expression d’une sagesse réconciliatrice – que les deux artistes continuent à tisser les fils de ce projet d’émancipation philosophique. 


Salle du Bas

Épisode_2: L'Homme rationnel vs Akrasia
Du 9 au 12 janvier
Durée: 50min (environ)

PRESSE
Radio Vostok
La Pépinière

Salle du Haut

Épisode_3: Dire des conneries
Du 20 au 23 mars

Mercredi et vendredi à 20h
Jeudi et samedi à 21h


Achetez vos billets en ligne ici
ou
Réservez vos billets ici


Conception, écriture et jeu 
Vincent Coppey & Jean-Louis Johannides

Episode_2:
Espace scénographique: Peter Stoffel
Assistanat et regard extérieur: Mathias Brossard
Costumes: Cinzia Fossati
Lumières: Luc Gendroz

Épisode_3
Espace scénographique: Vincent Deblue
Espace sonore: Fernando de Miguel

Remerciements: 
Yannick Lounivis
Robin Gasnier
La ferme de la Blada
Micri vivi



Coproduction: Cie Fatum & Cie En déroute, Le Grütli – Centre de production et de diffusion des Arts vivants
Soutiens: Loterie romande, Fondation Ernst Göhner, Pour-cent culturel Migros 

www.enderoute.ch

Photos: Neyda Paredes, Dorothée Thébert Filliger